J’vous sers des bulles ?

J’aime lire mais pas que…

J’aime aussi le cinéma, l’histoire (en plus mon népoux imite très bien Stéphane Bern),
les expos, les restos, la déco… (beaucoup de choses qui finissent par O).
Donc pour le 1er article de cette nouvelle rubrique de mon blog (j’adore écrire « mon blog », j’ai l’impression d’être la reine d’Angleterre en train de présenter son petit prince à la foule. Ou sa petite princesse, ne soyons pas sexiste), j’ai choisi de vous parler de 2 revues extraordinaires (on ne s’éloigne pas trop des livres pour une 1ère fois :).

Avant, arrêtons-nous sur moi, quelques heures…

Pendant une grosse période, on va dire que j’étais un peu fatiguée et incapable de me concentrer sur quoi que ce soit… donc incapable de lire. Le maximum pour moi c’était les 140 caractères de Twitter.
Sauf que, je suis une dingue d’informations, et, au bout d’un moment, j’étais un peu larguée (ah si, quand on pense que Pretty Woman est sorti il y a 3 mois, que Sarkozy est ministre des finances et que, bientôt, on va lancer le Velib à Paris, on est larguée).
Il fallait réagir.

Des bienfaits de la télé

C’est à cette période, qu’affalée sur le canapé, balayant d’un regard bovin la télé, je tombe au beau milieu d’une chronique sur je ne sais plus quelle chaîne, ni émission.
Tout ce que je comprends c’est qu’on parle d’une nouvelle revue destinée aux moins de 20 ans, qui traite de l’actualité en BD et dont le nom finit par « O » (décidément).
J’hésitais entre ça et m’abonner au « Petit Quotidien », peut-être plus adapté pour moi (entre 6 et 9 ans, je prenais moins de risques).
Mais avant de prendre une décision de cette importance, je voulais voir à quoi ressemblait cette revue.

C’est un détail mais ça veut dire beaucoup

Me voici partie à la recherche de ce magazine mystère, écumant les kiosques avec toujours la même question « un magazine BD ? Sur l’actualité ? Pour les moins de 20 ans ? Qui finit par O ? C’est pour mes filles » (oui je n’assumais pas).
Personne ne connaissait, une misère. En plus d’être crevée, je devenais folle.
Enfin, une kiosquière très avisée, m’explique que ça devait être TOPO, uniquement distribué en librairie (c’est ballot).
Elle avait raison.
C’est ainsi que j’ai lu mon 1er TOPO.

TOPO ? KESAKO ?

Ce bimestriel traite de tous les sujets d’actualité de manière intelligente, compréhensible et ludique (enfin quand ça s’y prête).
C’est le même principe qu’un « vrai journal », il y a des enquêtes, des thèmes approfondis, des rubriques, des reportages etc.

Ça parle aussi bien de politique fiscale, de Kim Kardashian, d’Europe, des jeux vidéos, de maltraitance animale ou des réseaux sociaux.
C’est génial et je comprends tout.

Dans la famille, je demande la mère

Tellement bien que j’ai découvert également sa maman (ou sa grande sœur) La Revue Dessinée, un trimestriel, toujours en BD, toujours sur l’actualité, mais pour les grands (pour les adultes quoi !).
Et vous pouvez avoir confiance car les références sont excellentes, entre auteurs de BD doués et reconnus et journalistes exigeants (je précise que je n’ai pas été payée pour cet article ;).

Faites un essai et retrouvez Topo ou La Revue Dessinée sur le web aussi !

4 commentaires sur “J’vous sers des bulles ?

Ajouter un commentaire

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Créez un site ou un blog sur WordPress.com

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :