JÉRUSALEM d’Alan Moore

C’est qui Alan Moore ?

Un total inconnu pour moi, typiquement le nom d’un acteur américain de séries Z.

Eh bien pas du tout ! J’ai découvert Alan Moore sur le site d’Arte (j’adore cette chaîne et pour de vrai, hein ?!!! Pas pour me la péter) qui lui consacrait une web série Dans la tête d’Alan Moore. Mais qui était Alan Moore pour qu’on ait envie d’aller dans sa tête ? Et c’était quoi sa tête ?

Et là, surprise ! Physiquement, Alan Moore c’est le professeur Dumbledore qui aurait viré punk, un vieux rebelle dandy avec veste violette et chaussures assorties, tee-shirt de geek et canne d’aristocrate. Bref, une sacrée présence.

J’apprends qu’Alan Moore est le scénariste de BD le plus doué au monde (les superlatifs me mettent dans tous mes états). C’est à lui qu’on doit les BD, V pour Vendetta (qui a inspiré le masque des Anonymous et le film du même nom), Watchmen, From Hell etc. Je décide donc de regarder la web série.

 

Je veux vivre dans la tête d’Alan Moore

C’est parti pour une série de 8 entretiens de 5 minutes portants sur des sujets aussi divers que les nouvelles technologies, le pouvoir, Northampton, la (contre) culture, les laissés pour compte, la magie etc.

Et c’est brillant !

8 fois 5 minutes intenses, provocantes, brillantes avec une acuité incroyable sur notre époque. Le genre de type qui vous rend plus intelligent (enfin moi, en tout cas).

A la fin, je n’avais qu’une envie : aller en Angleterre et prendre une bière avec lui.

Mais pourquoi tout le monde parle de lui ?

Parce qu’il vient de sortir son 2e roman, Jérusalem.

C’est un événement car :

  • C’est Alan Moore
  • Il a mis 10 ans pour l’écrire (donc très attendu mais pas par moi)
  • C’est un roman qui n’a que des critiques excellentes (c’est louche), je cite : œuvre la plus ambitieuse de cette rentrée littéraire, roman monstrueux, monumental, tentaculaire (oui car il fait quand même 1 200 pages hein ?!), chef-d’œuvre etc.
  • Le sujet ? Comme son titre ne l’indique pas, c’est SA ville natale et adorée, Northampton. Alors pourquoi l’appeler Jérusalem si ça ne parle pas de Jérusalem ? Parce que Northampton EST le centre du monde. Une ville universelle qui résume à elle seule toute l’histoire de l’humanité et dont il va faire une autopsie hallucinée.

Intriguée, attirée, je l’ai acheté et c’est mon prochain livre sur la pile, que je regarde avec envie et inquiétude (1 200 pages !!!). Ça me prendra peut-être 6 mois mais je le commencerai et je le finirai !

Un commentaire sur “JÉRUSALEM d’Alan Moore

Ajouter un commentaire

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Créez un site ou un blog sur WordPress.com

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :