EMMA G. WILDFORD de Zidrou & Edith

NON, Jack Dawson n’est pas mort !

Et c’est une spécialiste du Titanic qui vous le dit (quand on a vu le film 20 fois, on est autorisée à se proclamer comme telle).
20 fois. Oui, je sais, soit je n’ai pas de vie, soit je suis une obsessionnelle du naufrage. Question ouverte.
En fait, ça commence toujours de la même façon.
1/ Tiens, ce soir il y a Titanic à la télé.
2/ Ben, non, on ne va pas le regarder, la question ne se pose même pas.
3/ Bon, OK, mais juste la première demi-heure et après on zappe.
4/ A 23H30, toute la famille (sauf mon népoux qui est, certes parfait, mais dont certaines limites sont apparues très nettement dès la troisième rediffusion) est sur le canapé en train de chialer et de se moucher bruyamment devant le générique de fin.
Voir ce pauvre Leonardo couler à pic est d’un tel pénible que j’ai décidé de changer la fin.
Je trouve scandaleux, de la part d’un réalisateur disposant d’un budget pharaonique, de ne pas pouvoir s’offrir une planche king size.
Je trouve criminel de faire mourir un gosse beau comme un dieu (s’il était moche, ce serait aussi criminel, mais il se trouve qu’il est beau comme un dieu).
Je trouve assez mesquin de penser que les spectateurs vont se contenter d’un happy end dans l’au-delà (genre, tout finit bien puisque Rose et Jack vont s’éclater au paradis). Pardonnez-moi, mais en l’absence de preuves tangibles, j’aurais préféré qu’ils s’en payent une bonne tranche ici-bas.
Bref, désormais, je m’arrête juste au moment de l’apparition de la planche, et quelle planche !
En effet, quelques heures avant le tournage de la scène fatidique, le chef opérateur sera parti chez Bricolex pour récupérer un cageot de 180X200 capable de supporter Kate et Leonardo, voire même leurs amis.

Où veux-je en venir ?

Je vous avoue que c’est un peu obscur, même pour moi.
Je suis partie acheter la dernière bande dessinée d’Enki Bilal, Bug (dont je vous parlerai dans un prochain article) chez mon libraire.
Depuis que j’ai ma liseuse, je n’achète plus de livres « papier », à l’exception toutefois des BD.
Une fois trouvé ce que je cherche, forcément, je traîne. Je regarde, je soupèse, j’ouvre, je retourne… et soudain, je tombe en arrêt devant une couverture magnifique, d’un album qui s’ouvre comme un coffret, avec une reliure façon « art-déco ».
A ce stade, cette BD peut parler de la théorie de la relativité ou de la photosynthèse chez les plantes, je m’en fiche, je l’achète tellement le graphisme est à tomber.
Je continue quand même mon exploration et je vois :
« Une photo, un ticket d’embarquement Blue Star Lines INC, une enveloppe sont glissés entre les pages de ce livres. Autant d’éléments témoins qui vont vous permettront d’appréhender le mystère de la quête d’Emma G. Wildford ».
J’ouvre l’album, les trois éléments sus-cités sont bien à l’intérieur. Les dessins sont magnifiques. On y voit un paquebot ressemblant furieusement au Titanic. Le nom de la compagnie est très proche de celle qui a exploité le Titanic et ça se passe au début du siècle.

Hé bien non, ça ne parle pas du Titanic !

1920. Emma est une jeune fille qui appartient à la bonne société anglaise, mais ne s’y conforme pas.
Fantasque, poétesse, impertinente, éprise de liberté, elle attend le retour de son fiancé, un jeune explorateur, parti en Laponie un an auparavant et dont elle n’a plus de nouvelles. N’y tenant plus et brisant toutes les convenances de l’époque, elle décide de partir à sa recherche, au cours d’un voyage qui la changera à tout jamais.

Plutôt joli le résumé, non ?
Je l’ai acheté et c’est mon prochain livre sur la pile. Je vous dis dès que je l’ai lu.
À bientôt et bonne soirée à tous !

Un commentaire sur “EMMA G. WILDFORD de Zidrou & Edith

Ajouter un commentaire

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Créez un site ou un blog sur WordPress.com

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :