MoMA à la Fondation Louis Vuitton

Ma première virée à la Fondation Louis Vuitton

Oui, je sais. Je ne suis pas en avance, je suis même franchement en retard. Presque 4 ans que ce lieu a été inauguré. En plus, je n’ai aucune excuse :

– c’est pas loin de chez moi

– j’aime l’art contemporain

– tout le monde me parle de cette fondation, « Quoi !? T’y es pas encore allée ? Mais c’est THE place to be » (personnellement, 6 mois par an, THE place to be, c’est mon canapé sous un plaid, vu que j’hiberne comme une moufette – j’ai vérifié, ça existe et ça hiberne 😉).

– tout le monde me vante le bâtiment, qui à lui seul vaut le déplacement « Une prouesse architecturale ! Une œuvre d’art ! Ce Frank Gehry alors, quel génie !!! ».

Tout est réuni pour que j’y fonce…et pourtant, je traînasse.

Si c’est le MoMA, on y va !

Mais l’annonce, à la rentrée 2017, de la nouvelle exposition, Être Moderne : le MoMA à Paris, est quand même un sacré événement. La Fondation Louis Vuitton frappe fort !

Un peu que ça m’intéresse ! Népoux et les filles aussi ! On a visité une fois le vrai MoMA et toute la famille a adoré. Les filles étaient ravies de voir, dans un musée, des boîtes de conserve ou des cases de BD (Campbell’s Soup Cans d’Andy Warhol et Roy Lichtenstein). Népoux admirait Dali, Magritte et Duchamp et moi, je courais comme une vachette au milieu d’un incendie entre les tableaux de Picasso, Hopper et Jasper Johns. Pour le final, tout le monde s’est retrouvé dans la cour du musée autour de La Chèvre de Picasso, totalement émerveillé par cet endroit en plein NYC.

Je devrais donc me précipiter et pourtant je trainasse encore. Finalement, on se décide à une semaine de la fin de l’expo.

Humeur chafouine quand tu nous tiens !

Je ne regrette pas mais 2 ou 3 petites choses m’ont chafouinée et je voulais les partager avec vous.

– D’abord, le titre « Etre moderne : le MoMA à Paris » : ça ne veut rien dire ! Ça sonne au mieux comme un mode d’emploi, au pire comme une injonction.

– Ensuite, l’exposition : je peux voir 200 œuvres prêtées par le MoMA, parmi lesquelles des incontournables mais aussi des pièces plus confidentielles 🤩. Mais quel dommage d’avoir choisi un parcours chronologique, sans réelle cohérence et qui ne restitue pas la richesse des courants 😳. Et quelle déception de voir l’histoire du musée résumée par des panneaux qui ressemblent à des synthèses de rapports annuels 😤 !

– Et enfin, le bâtiment, on en parle ? Allez, on en parle ! Forcément, sur les photos il est tout beau. Un vaisseau magnifique, léger, majestueux, aux voiles translucides. Sur les photos. Parce qu’en vrai, il y a une sorte de film sur les voiles, et elles sont bien grises, du genre pas lavées depuis un certain temps. Et notre meilleur ami, Wiwi l’archi, a eu beau nous expliquer la genèse du lieu en détails, rien n’y a fait, je n’aime pas.

Ah, j’oubliais ! J’ai quand-même appris quelque chose. Ce sera peut-être un détail pour vous, mais pour moi, ça veut dire beaucoup. Le MoMA a été créé par 3 femmes en 1929. 3 FEMMES !!! Et depuis sa création, qui se succède à sa tête ? Ben des hommes, que des hommes ! Sans vouloir faire ma féministe enragée, cette information me rendrait presque ronchon !

Comme vous vous en doutez, j’ai été déçue. Comme quoi, on peut avoir des œuvres du MoMA mais ne pas être à sa hauteur.

Pour tenter d’expliquer cette déception, je laisserai le mot de la fin à Agnès, une ex-collègue créative : « Mais ma chérie, à New-York, tu aimes tout dès la descente d’avion ! Parce qu’à New-York il y a de la cocaïne dans l’air ! ».

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Créez un site ou un blog sur WordPress.com

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :