GUIDE DES ÉGARÉS de Jean d’Ormesson

Mon ado lit Jean d’Ormesson de son plein gré 😱😳🤩😍

Oui, je parle bien de ma loupiote, 16 ans :

– en pleine crise d’ado

– qui ne pense qu’à faire la fête

– qui, à elle seule, contribue à 50% du chiffre d’affaires annuel de Zara

– dont la principale lecture est le résumé des Marseillais à Miami

– et qui nous explique très sérieusement, tous les six mois, qu’elle a bien réfléchi, qu’elle n’est faite, ni pour les études, ni pour le travail mais qu’on ne doit pas s’inquiéter, elle cherche une solution.

Forcément, chez le libraire, quand elle nous a tendu le bouquin de Jean en nous demandant si elle pouvait le prendre, j’ai cru à une blague.

– « Bon, très drôle, allez zou, sérieusement, t’as choisi quoi ? »

– « Ben, ça »

– « Tu vas vraiment le lire ???? » (Visuellement, j’avais le même air ahuri qu’une otarie à qui on aurait demandé l’heure).

 

Certains signes auraient dû m’alerter

C’est ce que doivent se dire tous les parents qui n’ont rien vu venir.

1/ D’abord, depuis toute petite, elle adore les papys. Plus ils sont vieux et fragiles plus elle a envie de les adopter. Quand elle voit un couple de plus de 70 ans se tenir par la main dans la rue, elle est à deux doigts de chialer. Elle est capable de taper la discute avec un grand-père pendant 20 minutes. Quand elle a fini, elle revient et s’exclame « Mais qu’est-ce qu’ils sont mignons à cet âge là ! ».

A ce stade, si on l’avait écouté, c’est pas deux chiennes qu’on aurait, mais deux petits vieux en couches déambulants dans la maison.

Fatalement, la première fois qu’elle a vu Jean d’Ormesson à la télé, avec ses rides, ses yeux bleus, son sourire et son beau visage, c’était le coup de foudre ! « Rhôôôô, il est trop chou ! ». Elle pouvait l’écouter pendant des heures.

2/ Ensuite, elle a des réflexions et des pensées qui pourraient presque s’apparenter à des sorties philosophiques (presque hein ?!!!!). Et comme elle les balance entre deux conneries, au moment où on s’y attend le moins, ça fait toujours son petit effet !

3/ Enfin, elle est curieuse de tout ! Du monde, de l’actualité (Pourquoi les américains ont voté pour Trump ? D’où que les femmes sont moins payées que les hommes ? Pourquoi la Catalogne veut son indépendance ? Pourquoi ma petite robe chez Zara n’est plus en soldes ? Etc.).

Donc, nous passons à la caisse avec Le guide des égarés de Jean

La libraire me gratifie d’un regard signifiant « très bon choix ». Je n’ose lui dire que, non seulement, je n’ai jamais lu un seul d’Ormesson de ma vie mais qu’en plus ce n’est pas pour moi, mais pour l’adolescente, maquillée comme une voiture volée, à ma droite. Depuis le début, Népoux est resté imperturbable, rien ne pouvant plus l’étonner dans cette famille.

Elle l’a lu en 2 jours !

Elle a adoré et m’encourage à le lire. Le monde à l’envers ! Mais je crois bien que je vais l’écouter et c’est mon prochain sur ma liste déjà fort longue. Quant à elle, elle vient de commencer Je dirai malgré tout que cette vie fut belle. Je pense être tranquille pendant un bon bout de temps ! 😉

2 commentaires sur “GUIDE DES ÉGARÉS de Jean d’Ormesson

Ajouter un commentaire

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Créez un site ou un blog sur WordPress.com

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :